Eram parodie les pubs The Kooples

On 04/05/2011 by BleatMag

La célèbre marque de chaussures Eram mise une fois encore sur l’humour pour sa campagne de pub printemps/ été 2011, après le slogan choc et drôle de la saison automne/hiver « Le photographe a demandé une fortune. Le mannequin est sous antidépresseurs. Le styliste fait semblant d’être gay. Tout ça pour des boots à 49,90. »

Pour cet été, la marque au pétale parodie les pubs The Kooples qui mettent en scène des couples branchés. A part que chez Eram, tous les éléments sont réunis mais pourtant les couples sont fake , du « Barry est architecte, Keira est artiste performer » au «  Ils se sont rencontrés il ya 4 ans dans un squat à Berlin. ». Cette campagne produite par les Ateliers Devarrieux, ironisent avec la petite phrase choc du bas de la réclame, «  les sandales coutent 39,90 E, et ça c’est vrai. ».

Certains y ont vu une manière détournée pour se moquer de la marque The Kooples, qui réunit parfois tous les clichés du « hype » dans ses publicités.

Un coup marketing provoc’ pour … des sandales !

Le publicitaire Benoit Devarrieux revendique même cet état d’esprit ludique et un brin provoc, en déclarant : « “Eram, ce n’est pas cher et c’est assumé, revendiqué même. La clientèle est totalement décomplexée par rapport au prix. »

Souvenez vous du spot publicitaire dénonçant avec un humour ravageur les inégalités salariales entre hommes et femmes, mettant en scène une businesswomen déclarant « Bon, disons que mon point faible pour ce poste, c’est d’être une femme“, clame-t-elle. “Donc une pondeuse qui sera enceinte tous les deux ans, qui devra être rentrée chez elle à 19 heures pour s’occuper de ses mômes et qui vous fera un procès pour harcèlement sexuel quand vous lui pincerez les fesses à la photocopieuse. En revanche, l’avantage, c’est qu’à travail égal, vous allez me payer 30 % de moins qu’un homme. Mais bon, on dépense l’argent tellement moins bêtement que vous ». 
Une pub pour des chaussures aux accents polémiques, tout en restant fun.

 

Quand la pub se moque de …la pub !

C’est en parodiant le milieu de la mode et ses déboires que la marque de chaussures plutôt bon marché se donne une image plus jeune, plus second degré, et d’une certaine manière plus tendance.

En s’apparentant à une marque aussi branchée que The Kooples, et , qui plus est, en s’en moquant gentiment, Eram réalise un excellent coup de com’, qui fait de la marque un peu classique une meneuse de file des campagnes publicitaires chocs, pour notre plus grand plaisir !

 

Par Claire Estagnasié

Publicités