Un test de dépistage du Sida sur la plage proposé par Aides

france bleu

* * *

Des tests SIDA sur la plage ! C’est ce que propose l’association Aides à partir d’aujourd’hui au Bocal du Tech… jusqu’au 1er septembre, les bénévoles vous proposent de vous faire dépister gratuitement et anonymement, tous les samedis et mercredis en fin de journée…
En quelques minutes, c’est fait… on obtient un résultat grâce à une goutte de sang prélevée sur le bout du doigt…
La technique est la même que celle utilisée pour le diabète.
Les bénévoles sillonent la plage en pratiquant le « serviette à serviette », une technique de contact qui favorise dialogue et convivialité.
Claire Estagnasié les a suivi sur la plage du Bocal du Tech…



Pour Lionel Caze, co-président d’AIDES Languedoc-Roussillon, le « serviette à serviette » sur la plage permet de sensibiliser un public plus large, qui ne pense pas forcément à se déplacer dans un CDAG, un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit.

Ce test très simple est proposé par l’association AIDES partout en France pendant le reste de l’année, dans des discothèques et dans les locaux de l’association. C’est anonyme et gratuit.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

Publicités

Le tri sélectif à la plage à Canet-en-Roussillon

france bleu

* * *

Il n’est pas interdit de trier ses déchets à la plage, bien au contraire… à Canet, on s’efforce de mettre des poubelles de couleur, sur le sable, pour que les touristes continuent à faire le bon geste pendant leurs vacances… il y a quelques jours un « village du tri » a même été installé sur la place de la Méditerranée… Reportage Claire Estagnasié

Le verre dans les conteneurs verts, les papiers dans le jaune, et le reste dans le noir… ce geste que vous accomplissez chez vous tous les jours reste valable pendant les vacances à Canet-plage… // Mais pendant les congés parfois on ne s’embarrasse pas de contraintes… ce n’est donc pas toujours évident pour les collectivités de faire passer le message… Les vacanciers sont partagés…

Le tri sélectif, c’est aussi un moyen de respecter le label Pavillon Bleu Europe, qui valorise les stations balnéaires respectueuses de l’environnement.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

L’USAP rencontre des enfants défavorisés

france bleu

* * *

photo

Les joueurs de l’USAP s’entrainent au stade Aimé Giral (Crédit Photo: Claire Estagnasié )

Une rencontre de rêve pour des enfants défavorisés. L’association Table Ronde Française permet à des enfants placés en foyer de rencontrer des joueurs de l’USAP, grâce à l’action « l’Ovale de l’Espoir ». Ils sont 7, âgés de 8 à 12 ans,  venant de la M.E.C.S  ( Maison d’Enfants à Caractère Social) de  Cerdagne à Angoustrine ( 66 ) , à avoir assisté à l’entrainement des joueurs de l’USAP mardi matin.
Claire Estagnasié les a rencontrés

Autographes et poignées de mains leur ont donné un avant goût, avant la haie d’honneur de vendredi soir.

Rappelons que la première de l’Opération « l’Ovale de l’Espoir » avait permis à une vingtaine d’enfants de l’institution Sainte-Marie d’assister au match Castres Olympique-Agen en mars dernier.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

 » Tu vois un naturopathe ? « 

palmares-l-express

* * *

L’Express n°3238, mercredi 24 juillet 2013, p 34-35

photo (2)

* * *

Consulter un homéopathe, un ostéopathe, un acupuncteur, c’est banal. Désormais, pour être original, il faut se rendre chez le naturopathe. A ses risques et périls.

Par Estelle Saget et Claire Estagnasié

photo (1)

photo

 

 

"Tu vois un naturopathe ?"

Isabel a ouvert son cabinet à Paris au-dessus du magasin bio où elle travaille. (M. Chaumel/DIVERGENCE pour L’Express)

 

Ceux qui consultent un naturopathe ne le crient pas sur tous les toits. Avant de se dévoiler auprès de leurs amis, les adeptes de cette discipline non homologuée tâtent d’abord le terrain, vérifient si ceux-ci fréquentent les magasins bio, s’ils ont une opinion favorable à l’homéopathie, s’ils traquent, comme eux, la mention « huile de palme » au dos des paquets de biscuits. Car, sinon, la sanction est immédiate, comme le raconte Isabelle, qui s’est heurtée, plusieurs fois, à l’incompréhension: « Toi, tu vois un naturopathe? Mais ce sont des charlatans! » Pourtant, le cercle des initiés ne cesse de s’agrandir, à en juger par le nombre croissant de professionnels se revendiquant aujourd’hui de cette spécialité. Ils sont désormais 500 affiliés au registre des naturopathes (1), géré par les établissements qui organisent les formations. Et un millier d’autres exercent hors de ce cadre, selon Daniel Kieffer, directeur de la principale école, le Collège européen de naturopathie traditionnelle holistique (Cenatho).  Lire la suite  » » Tu vois un naturopathe ? « « 

Court répit pour les demandeurs d’asile de Perpignan

france bleu

* * *

Sursis de 45 jours pour trois familles étrangères déboutées de leur droit d’asile. Ces serbes, tchéchènes et mongoles avec des enfants en bas âge avaient été mis à la rue en juillet. Après l’examen du dossier en préfecture aujourd’hui, ils vont pouvoir être relogés pour quelques mois, avec assignation à résidence.
Pour Nicole Mathieu, présidente de la Cimade à Perpignan, la décision de la préfecture était la seule issue possible, puisque l’association de défense des étrangers n’a plus les moyens d’aider les familles.


Propos recueillis par Claire Estagnasié.
La Cimade a fait prévaloir un article de loi qui prévoit une prise en compte humanitaire des familles avec enfants en bas âge ou personnes malades.

Mais pour ces familles serbes tchéchènes et mongoles, ce n’est qu’un délai supplémentaire de 45 jours, reconductible une seule fois.

Des associations qui sont donc toujours sur la brèche, et qui jonglent avec les procédures administratives.
En tout, à Perpignan, environ 60 demandeurs d’asile ont été relogées par des associations en 2013.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

La mascotte de la sécurité routière prend ses quartiers d’été

france bleu

* * *

Connaissez-vous Sam, « celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas » ?
Tout l’été, vous pourrez apercevoir la mascotte de la sécurité routière sur les plages du département, avec les bénévoles de « Route 66 », l’association de prévention routière.
Leur dernière campagne ? La prévention auprès des jeunes sur la plage. L’association cible plutôt les 18-30 ans, une tranche d’âge imprudente … mais tout de même bien informée sur les risques de l’alcool.

Claire Estagnasié a suivi les bénévoles sur la plage d’Argelès-sur-Mer.

Depuis 12 ans, l’association affrète des bus le samedi soir entre Perpignan et Canet-en-Roussillon pour transporter les clients des discothèques.

Nadia est bénévole. Aborder les jeunes sur la plage permet de mieux faire passer le message.


Rappelons que 12 personnes sont décédées sur les routes du Languedoc Roussillon en juin dernier.
Prudence donc : boire ou conduire, il faut choisir.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

Un « petsitter » à Perpignan

france bleu

* * *

Que faire de ses animaux lorsqu’on part en vacances ?
Un jeune entrepreneur vient de créer son entreprise de garde d’animaux à Perpignan , Renaud Scuiereb propose de venir nourrir chiens, chats et autres poissons rouges pendant votre absence… il peut aussi leur tenir compagnie ou les promener.

Renaud Scuiereb a 13 clients pour l’instant (chiens, chats, iguane, poissons)

Plus d’excuse pour abandonner votre animal de compagnie pendant l’été donc. Il faut toutefois compter  6 euros pour une visite simple et 15 euros par jour s’il faut promener l’animal.

garde-animaux-perpignan.fr
06.67.55.38.20

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon