SECRET WALLS : QUAND LE STREET ART S’INVITE … DANS UN BAR

bleat

* * *

On 15/04/2015 by BleatMag

Une toile vierge, des marqueurs, des pinceaux et de la peinture noire : telles sont les seules armes autorisées lors des soirées Secret Walls, des compétitions de street art dans un bar. Pendant 90 minutes, deux artistes issus de l’art urbain s’affrontent en dessinant, sous les encouragements du public et du son électro d’Andhim ou Frivolous.

Une toile de 195×115, des marqueurs, de la peinture noire et… des bières. Battle is ready.
Une toile de 195×115, des marqueurs, de la peinture noire et… des bières. Battle is ready. © Claire Estagnasié

Lire la suite »

« C’est une bonne situation ça, photographe personnelle de Vladimir Poutine ? »

« C’est une bonne situation ça, photographe personnelle de Vladimir Poutine ? »

Publié le 22 juin 2011 par Bleatmagazine

Tremblement de terre au sein de la blogosphère moscovite : la nouvelle photographe personnelle du chef du gouvernement de la Russie, Vladimir Poutine, serait non seulement un mannequin ancienne finaliste au concours de Miss Moscou 2008 très prisée des magazines de luxe, mais certains clichés représentant une sulfureuse jeune femme en sous vêtements présentée comme étant la photographe, ont été révélés par le célèbre blogueur « drugoi » sur Livejournal.com. Bref, du scoop, du vrai, de quoi vous ôter le bœuf Stroganoff du gosier. Les internautes russes se déchainent, la polémique est lancée.

« C’est une bonne situation ça, photographe personnelle de Vladimir Poutine ? »

Iana Lapikova

Lire la suite »

Eram parodie les pubs The Kooples

On 04/05/2011 by BleatMag

La célèbre marque de chaussures Eram mise une fois encore sur l’humour pour sa campagne de pub printemps/ été 2011, après le slogan choc et drôle de la saison automne/hiver « Le photographe a demandé une fortune. Le mannequin est sous antidépresseurs. Le styliste fait semblant d’être gay. Tout ça pour des boots à 49,90. »

Lire la suite »

10 bonnes raisons d’aller à Budapest

10 BONNES RAISONS D’ALLER À BUDAPEST

 02/02/2011

 

A deux heures d’avion de Paris (hop, Easyjet, 80 euros aller retour), la capitale de la Hongrie reste pourtant méconnue, alors que ses habitués la considèrent déjà comme “le” nouveau Berlin.

La “Perle du Danube” est le résultat de la fusion de Pest et de Buda sur chaque rive du fleuve, avec l’ile Marguerite au milieu. Le “Paris de l’Est” se démarque par son histoire fascinante, sa scène artistique effervescente  et son dynamisme

Voilà 10 bonnes raisons d’aller y passer un week end… ou plus !


Lire la suite »