Envie d’une piscine ? Ce que ça coûte en entretien risque de vous refroidir

logo atlantico

***

Une fois la construction de la piscine achevée, il y a un entretien annuel à faire qui coûte très cher.  Crédit Reuters
Une fois la construction de la piscine achevée, il y a un entretien annuel à faire qui coûte très cher. Crédit Reuters

Avoir une piscine est très agréable, mais il faut en avoir les moyens. Sur le long terme, pour un bassin enterré de 10 × 5 mètres, facturé 25 000 euros à l’achat, le coût d’entretien calculé sur quinze ans avoisine les 185 euros par mois.Lire la suite »

La canicule, nouveau filon du marketing

logo atlantico

***

L'eau, les glaces, les ventilateurs et la demande électrique pour les climatiseurs comptent parmi les produits les plus vendus lors des épisodes caniculaires.  Crédit Reuters
L’eau, les glaces, les ventilateurs et la demande électrique pour les climatiseurs comptent parmi les produits les plus vendus lors des épisodes caniculaires. Crédit Reuters

L’eau, les glaces, les ventilateurs, la demande électrique pour les climatiseurs… La vague de canicule qui s’est abattue sur la France la première semaine de juillet a obligé les entreprises à se positionner et à adopter des techniques de marketing « spéciales grosse chaleur » pour vendre leur produit et garder leurs clients.Lire la suite »

La réalité franchement pas rafraîchissante de ce qu’il y a dans l’eau du robinet

logo atlantico

 

 

* * *

L’eau est indispensable à la vie. Nous en buvons tous les jours. Pourtant, l’eau du robinet (et l’eau embouteillée aussi…) contiendrait des produits pas très ragoutants, ayant de graves conséquences en matière de santé publique.

La réalité franchement pas rafraichissante de ce qu’il y a dans l’eau du robinet. Crédit Pixabay
La réalité franchement pas rafraichissante de ce qu’il y a dans l’eau du robinet. Crédit Pixabay

Atlantico : Une étude américaine a relevé la présence de produits chimiques dans l’eau du robinet, comme du chrome, de l’arsenic ou des sous-produits désinfectants. Qu’en est-il de la composition de l’eau du robinet en France?

Claude Danglot : En France on ne trouve pas de métaux lourds dans l’eau du robinet, les Etats-Unis sont très en retard par rapport à nous. Mais il y a un problème en France aussi : on trouve des antibiotiques, des pesticides, des perturbateurs endocriniens… Même si la quantité de chacun de ces produits respecte les normes sanitaires, la somme des toxicités de ces différents produits est dangereuse à terme pour l’être humain.

De plus, même si certains produits sont considérés comme non toxiques par les normes en vigueur, la communauté scientifique sait bien qu’ils sont nocifs quand même. Les bonbonnes d’eau que l’on trouve dans les bureaux, ainsi que l’eau embouteillée, sont toxiques également, car les contenants contiennent du bisphénol A, qui a un effet épigénétique, c’est-à-dire qu’il joue sur la structure de l’ADN et donc les effets dramatiques se transmettent de générations en générations, comme des malformations congénitales. Il n’existe à ce jour aucune norme sur l’eau en bonbonne.

>>> A lire également : Pourquoi être déshydraté peut être largement aussi dangereux que boire trop d’alcool

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/realite-franchement-pas-rafraichissante-qu-dans-eau-robinet-claude-danglot-2120541.html#IS49OFPJUjAARgot.99

>>> Lire la suite sur Atlantico.fr

Lire la suite »

Les hommes, nouvelles victimes du sexisme publicitaire ?

Les hommes aussi sont victimes de sexisme. Telle est la thèse de David Benatar, auteur de « The Second Sexism, Discrimination Against Men and Boys », ouvrage dont le titre fait échos au Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir. Le philosophe sud-africain liste les discriminations contre les hommes, comme la conscription masculine systématique dans certains pays, la violence hors sexuelle qui s’exercent majoritairement contre les hommes (agressions, meurtres..), la surreprésentation des hommes dans la population carcérale… Et dans la publicité ?

En mai dernier, une vidéo d’étudiants canadiens de l’Université de la Saskatchewan intitulée « Representations of Gender in Advertising » qui  inversait les rôles hommes/femmes dans des publicités considérées comme sexistes a fait le tour de la toile. Le but de ce collectif était de rendre ridicule les publicités originales, voire de créer un malaise chez l’internaute.

Par exemple, dans la publicité Calvin Klein Jeans ci-dessous mettant en scène un viol collectif :

image

Lire la suite »

Qu’est ce que le porno-chic ?

Corps de femmes dénudés, poses lascives, positions sexuelles, accessoires de mode érotisés… Le « porn-chic », ou « porno-chic », se retrouve régulièrement dans la publicité, en particulier pour des produits de luxe comme les parfums ou les cosmétiques.

On l’a découvert en France au début des années 2000 lorsque Nathalie Rykiel, directrice artistique de la marque Sonia Rykiel et fille de la créatrice, exposait des godemichés dans la vitrine de sa boutique à Saint-Germain-des-Prés. Cette tendance marketing est inspirée du « porno-chic » des années 1970 aux Etats-Unis, d’abord présent dans des films érotiques sophistiqués, puis repris par la pop culture pour des photographies de mode ou des publicités. Le photographe Helmut Newton est notamment un pionnier de ce style.    « La sexualité est un jeu », explique le sociologue Yves Ferroul,  qui met en garde« mais gare à la publicité, qui a tendance à banaliser les gadgets érotiques à des fins économiques et non philanthropiques! ».

image
Publicité Gucci “pornchic” de 2003, élaborée par Tom Ford sous l’influence de son amie Carine Roitfeld, rédactrice en chef de Vogue.

Lire la suite »

Comment naît une publicité ?

 

Caroline P., chef de publicité dans une agence spécialisée luxe, revient sur les étapes de conception d’une publicité.

Qui choisi les lignes directrices d’une publicité ?

Caroline P. : « La Marque et l’Agence de Publicité se rencontrent pour le « brief marketing », réunion lors de laquelle la Marque expose ses attentes en communication, ses objectifs, ses cibles stratégiques, le marché,les contraintes financières ou temporelles. À partir de là, les concepts publicitaires sont développés par l’Agence en vue de la réalisation effective d’une campagne.”

 

image
La dernière publicité de la marque américaine American Apparel