Pédophilie : ces aveuglements et tabous qui continuent à alimenter les défaillances

logo atlantico

* * *

Pédophilie : ces aveuglements et tabous qui continuent à alimenter les défaillances

De l’enlèvement de Berenyss aux scandales pédophiles au sein de l’Education nationale, de nombreux prédateurs sexuels avaient déjà été identifiés comme tels par la police, laissant entrevoir de graves insuffisances dans leur suivi judiciaire et psychiatrique.

> > > Lire sur Atlantico.fr

De nombreux prédateurs sexuels sont déjà identifiés comme tels par la police. Crédit Reuters
De nombreux prédateurs sexuels sont déjà identifiés comme tels par la police. Crédit Reuters

 

Jean-Pierre Bouchard

Jean-Pierre Bouchard est psychologue et criminologue spécialiste des agresseurs et des victimes.

Atlantico : Ce jeudi 30 avril doivent être rendues les conclusions dans les affaires révélées de pédophilie dans l’Education Nationale. On a appris également que l’agresseur présumé de la petite Berenyss avait déjà été condamné pour agression sexuelles sur trois proches, dont ses deux nièces. Comment expliquer le nombre grandissant d’affaires de pédophilie rendues publiques récemment ?

Jean-Pierre Bouchard : Déjà, par pédophilie, il faut entendre la déviance sexuelle d’un adulte qui est attiré érotiquement par les caractéristiques prépubères propres aux enfants. Il y a en fait beaucoup plus de cas de pédophilies que ceux dont on entend parler. C’est ce qu’on appelle le chiffre noir des affaires : on ne connait pas la réalité d’un phénomène puisque beaucoup de cas sont cachés, les victimes ne portent pas toujours plainte. Ce chiffre est potentiellement très important. Les affaires de pédophilie ne sont pas forcément plus nombreuses qu’avant, en revanche on en parle plus dans les médias, ce qui génère un effet loupe, qui peut inciter d’autres victimes à porter plainte également.

Surtout, les affaires de pédophilie ne se résument pas aux cas rocambolesques avec enlèvement, qui sont très médiatisés : ce sont surtout des affaires de famille, ou concernant des personnes de l’entourage proche de la victime. Dans ces cas-là, il est encore plus difficile de porter plainte.

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pedophilie-ces-aveuglements-et-tabous-qui-continuent-alimenter-defaillances-jean-pierre-bouchard-2120461.html#wuIZGQxa7QfoofXJ.99

Lire la suite « Pédophilie : ces aveuglements et tabous qui continuent à alimenter les défaillances »

Publicités

Court répit pour les demandeurs d’asile de Perpignan

france bleu

* * *

Sursis de 45 jours pour trois familles étrangères déboutées de leur droit d’asile. Ces serbes, tchéchènes et mongoles avec des enfants en bas âge avaient été mis à la rue en juillet. Après l’examen du dossier en préfecture aujourd’hui, ils vont pouvoir être relogés pour quelques mois, avec assignation à résidence.
Pour Nicole Mathieu, présidente de la Cimade à Perpignan, la décision de la préfecture était la seule issue possible, puisque l’association de défense des étrangers n’a plus les moyens d’aider les familles.


Propos recueillis par Claire Estagnasié.
La Cimade a fait prévaloir un article de loi qui prévoit une prise en compte humanitaire des familles avec enfants en bas âge ou personnes malades.

Mais pour ces familles serbes tchéchènes et mongoles, ce n’est qu’un délai supplémentaire de 45 jours, reconductible une seule fois.

Des associations qui sont donc toujours sur la brèche, et qui jonglent avec les procédures administratives.
En tout, à Perpignan, environ 60 demandeurs d’asile ont été relogées par des associations en 2013.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

Quel est le véritable bilan des ZSP ?

presumeinnocent

* * *

Le 12 mai dernier, Manuel Valls déclarait à propos des Zones de Sécurité Prioritaires dans un entretien au Parisien-Aujourd’hui en France : « la méthode est la bonne, les premiers résultats sont là ».

Des premiers résultats certes.…Mais incomplets. Objection !

article_Taubira_VALLS_ZSP-300x224

Manuel Valls et Christiane Taubira

C’était le 52ème engagement de François Hollande : «  je créerai des zones de sécurité prioritaires (ZSP) où seront concentrés davantage de moyens ». Par la circulaire du 30 juillet 2012, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, définit un peu plus précisément les ZSP comme des « territoires ciblés dans lesquels des actes de délinquances ou d’incivilité sont structurellement enracinés ». Une définition relativement imprécise pour évoquer une concentration des moyens de sécurité, avec une mise en œuvre localisée et adaptée à chaque situation : « à l’aide d’effectifs supplémentaires et d’une coordination renforcée entre l’ensemble des forces de sécurité compétentes sur un territoire, la justice et les partenaires locaux ». Lire la suite « Quel est le véritable bilan des ZSP ? »

Les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner leur sang

palmares-l-express

* * *

Les homosexuels masculins n’ont toujours pas le droit de donner leur sang en France, alors qu’est célébrée ce vendredi la dixième Journée Mondiale du Don du sang. Un débat aux enjeux multiples.

Les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner leur sang

Selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine, les hommes homosexuels pourront bientôt donner leur sang. REUTERS/Michael Buholzer

14 Juin 2012. Marisole Touraine, ministre de la Santé nouvellement nommée, donnait son sang pour montrer l’exemple lors d’une visite à un centre parisien de l’Etablissement Français du Sang (EFS). A cette occasion, elle déclarait à l’agence Reuters que le don de sang serait bientôt possible pour les homosexuels : «  On peut et on doit revoir cette politique. La sécurité doit être assurée, il n’est pas question de prendre le moindre risque en termes de transfusion, mais le critère ne peut pas être l’inclinaison sexuelle « . Un an jour pour jour après cette déclaration, cette interdiction datant de 1983 n’a toujours pas été levée. La ministre était revenue sur ses propos le 14 décembre au micro de BFMTV/ RMC avec ces arguments: « Je ne peux lever l’interdiction qui existe que si l’on me donne une garantie absolue que cela n’apportera pas plus de risques pour les transfusés. » Ses prédécesseurs Xavier Bertrand et Roselyne Bachelot avaient aussi fait marche arrière sur le sujet, alors qu’au Québec la loi vient d’autoriser les homosexuels à donner leur sang en avril 2013.  Lire la suite « Les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner leur sang »

Les mineurs sont-ils passibles de prisons pour trafic de drogues ?

presumeinnocent

* * *

«  Aujourd’hui, un gamin qui fait du trafic de drogues dans les cités ne risque rien, jamais rien avant 18 ans »

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, sur France Info le vendredi 10 mai 2013.

Objection !

le-gendarme-voulait-mettre-la-pression-psychologiquement-sur-le-mineur-pour-lui-faire-avouer-un-cambriolage-photo-d-illustration-le-telegramme-300x224

Le député de l’Essonne, lors d’une interview accordée à la journaliste de France Info Raphaëlle Duchemin, regrette « le laxisme » en matière de sécurité, et affirme que les mineurs en France ne risquent rien s’ils se font prendre pour trafic de drogue. Ce n’est pas tout à fait exact.

Lire la suite « Les mineurs sont-ils passibles de prisons pour trafic de drogues ? »

Affaire Redoine Faid : Peut-on fouiller les détenus dans les prisons ?

presumeinnocent

* * *

«  Christine Taubira doit s’expliquer sur l’absence de fouilles au parloir ! »

Eric Ciotti, le 13 avril 2013

3140024-le-controleur-des-prisons-fait-le-bilan-les-fouilles-en-accusation-e1369646627569

Le 13 avril dernier, Eric Ciotti, le député UMP de la première circonscription des Alpes-Maritimes déplorait dans un tweet l’absence de fouilles au parloir. Mais les fouilles sont-elles réellement absentes des prisons ? Objection !L’évasion spectaculaire de Redoine Faïd de la prison de Sequedin (Nord ) a ravivé le débat sur la sécurité carcérale. En effet, le personnel de cette prison récente (créée en 2005) faisait grève le 6 mai dernier pour protester contre le manque de sécurité du site. Pour autant, Eric Ciotti est dans le faux lorsque qu’il déclare que les fouilles sont absentes des prisons. Explications.  Lire la suite « Affaire Redoine Faid : Peut-on fouiller les détenus dans les prisons ? »

Disparus : l’APEV dénonce l’abandon de la Recherche dans l’intérêt des familles

 

 

 

le-parisien-logo2

* * *

2831845_boulay_640x280

AlAin Boulay, président de l’APEV. | Capture Youtube

Le 25 mai, la Journée internationale des enfants disparus est l’occasion faire le point sur les recherches de ceux qui se sont volatilisés sans donner de nouvelles. Alain Boulay, fondateur et président de l’association Aide aux parents d’enfants victimes, (APEV) regrette l’abrogation de la Recherche dans l’intérêt des familles (RIF) par Manuel Valls le 26 avril dernier. Lire la suite « Disparus : l’APEV dénonce l’abandon de la Recherche dans l’intérêt des familles »