Un test de dépistage du Sida sur la plage proposé par Aides

france bleu

* * *

Des tests SIDA sur la plage ! C’est ce que propose l’association Aides à partir d’aujourd’hui au Bocal du Tech… jusqu’au 1er septembre, les bénévoles vous proposent de vous faire dépister gratuitement et anonymement, tous les samedis et mercredis en fin de journée…
En quelques minutes, c’est fait… on obtient un résultat grâce à une goutte de sang prélevée sur le bout du doigt…
La technique est la même que celle utilisée pour le diabète.
Les bénévoles sillonent la plage en pratiquant le « serviette à serviette », une technique de contact qui favorise dialogue et convivialité.
Claire Estagnasié les a suivi sur la plage du Bocal du Tech…



Pour Lionel Caze, co-président d’AIDES Languedoc-Roussillon, le « serviette à serviette » sur la plage permet de sensibiliser un public plus large, qui ne pense pas forcément à se déplacer dans un CDAG, un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit.

Ce test très simple est proposé par l’association AIDES partout en France pendant le reste de l’année, dans des discothèques et dans les locaux de l’association. C’est anonyme et gratuit.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

Le tri sélectif à la plage à Canet-en-Roussillon

france bleu

* * *

Il n’est pas interdit de trier ses déchets à la plage, bien au contraire… à Canet, on s’efforce de mettre des poubelles de couleur, sur le sable, pour que les touristes continuent à faire le bon geste pendant leurs vacances… il y a quelques jours un « village du tri » a même été installé sur la place de la Méditerranée… Reportage Claire Estagnasié

Le verre dans les conteneurs verts, les papiers dans le jaune, et le reste dans le noir… ce geste que vous accomplissez chez vous tous les jours reste valable pendant les vacances à Canet-plage… // Mais pendant les congés parfois on ne s’embarrasse pas de contraintes… ce n’est donc pas toujours évident pour les collectivités de faire passer le message… Les vacanciers sont partagés…

Le tri sélectif, c’est aussi un moyen de respecter le label Pavillon Bleu Europe, qui valorise les stations balnéaires respectueuses de l’environnement.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

La mascotte de la sécurité routière prend ses quartiers d’été

france bleu

* * *

Connaissez-vous Sam, « celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas » ?
Tout l’été, vous pourrez apercevoir la mascotte de la sécurité routière sur les plages du département, avec les bénévoles de « Route 66 », l’association de prévention routière.
Leur dernière campagne ? La prévention auprès des jeunes sur la plage. L’association cible plutôt les 18-30 ans, une tranche d’âge imprudente … mais tout de même bien informée sur les risques de l’alcool.

Claire Estagnasié a suivi les bénévoles sur la plage d’Argelès-sur-Mer.

Depuis 12 ans, l’association affrète des bus le samedi soir entre Perpignan et Canet-en-Roussillon pour transporter les clients des discothèques.

Nadia est bénévole. Aborder les jeunes sur la plage permet de mieux faire passer le message.


Rappelons que 12 personnes sont décédées sur les routes du Languedoc Roussillon en juin dernier.
Prudence donc : boire ou conduire, il faut choisir.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

Le chouchou des baigneurs

Le chouchou des baigneurs

Par Claire Estagnasié pour Nice Matin – 14/07/2012

logo-nice-matin

 

Portrait d’’été : Chebel arpente depuis des lustres la plage de Beau-Rivage

Il est toujours vêtu de
blanc. De la casquette au
short délavé, en passant
par son polo éclatant.
Tous les jours, Chebel, vendeur
de chouchous, arpente
la plage de Beau-Rivage. Ses
baskets n’en peuvent plus
de faire des allers et retours
sur les galets.
Sous ses lunettes noires raccords,
son visage buriné ne
trahit pas son âge. Il a pourtant
63 ans.
De juin à octobre, de midi à
18 heures, ce père de cinq
enfants va au contact des
baigneurs et leur offre un
chouchou, tendu à l’aide de
sa pince en bois.
Un chouchou ? C’est cette
petite cacahuète caramélis-
ée qui fond sous la langue,
pour deux euros le paquet,
la gourmandise la plus pris
ée des bords de mer.

Lire la suire ici : Claire chouchou baigneurs

Sea, sun and… pizza aux Bains militaires

Sea, sun and… pizza aux Bains militaires

Par Claire Estagnasié pour Nice Matin 11/07/2012

Une plage, un soir Entre 19 et 21 heures, les forçats du bronzage
quittent les plages publiques. Au-dessus des galets, une autre vie commence.

…Sdnem narojdene ! » – « santé»

en ukrainien. Entre deux éclats
de rires, Ivan fête son trentedeuxi
ème anniversaire avec sa famille
et deux couples d’amis. Sur
la plage des Bains militaires, dans la
lumière douce du début de soirée,
la joyeuse bande trinque avec des
verres en plastique.
La vodka aux copeaux d’or coule à
flots. Oui, à l’or véritable ! Après
tout, on n’a pas 32 ans tous les
jours. Et c’est l’occasion d’ouvrir
ce cadeau d’un « ami » russe.
Les enfants, eux, dévorent des pizzas
plus larges que leurs têtes blondes.
Masques, palmes, tubas gisent
à leurs pieds sur les galets encore
tièdes. « On vient ici tous les ans
pour la mer, le soleil… enfin tout
quoi » explique Ioulia, la compagne
d’Ivan, dans un français parfait.
« Pas seulement parce que c’est la
plage où a été tourné “Brice de Nice”,
non , ajoute ce dernier en riant grassement.
Enfin si, un peu ! Mais c’est
surtout parce qu’ici le soir, c’est
calme. Et on peut mieux surveiller les
enfants quand ils se baignent. A la Ré-
serve, on les voit moins bien à cause
des rochers qui les cachent ».
Entre deux bouchées de salade mac
édoine, il précise : « En plus, il y a
même des toilettes décorées avec
des galets dessus ! » Son ami, un
grand gringalet roux, éclate de rire.
….

Lire la suite ici : Une plage, un soir (12.07)

logo-nice-matin