Un test de dépistage du Sida sur la plage proposé par Aides

france bleu

* * *

Des tests SIDA sur la plage ! C’est ce que propose l’association Aides à partir d’aujourd’hui au Bocal du Tech… jusqu’au 1er septembre, les bénévoles vous proposent de vous faire dépister gratuitement et anonymement, tous les samedis et mercredis en fin de journée…
En quelques minutes, c’est fait… on obtient un résultat grâce à une goutte de sang prélevée sur le bout du doigt…
La technique est la même que celle utilisée pour le diabète.
Les bénévoles sillonent la plage en pratiquant le « serviette à serviette », une technique de contact qui favorise dialogue et convivialité.
Claire Estagnasié les a suivi sur la plage du Bocal du Tech…



Pour Lionel Caze, co-président d’AIDES Languedoc-Roussillon, le « serviette à serviette » sur la plage permet de sensibiliser un public plus large, qui ne pense pas forcément à se déplacer dans un CDAG, un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit.

Ce test très simple est proposé par l’association AIDES partout en France pendant le reste de l’année, dans des discothèques et dans les locaux de l’association. C’est anonyme et gratuit.

Claire Estagnasié pour France Bleu Roussillon

Publicités

Les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner leur sang

palmares-l-express

* * *

Les homosexuels masculins n’ont toujours pas le droit de donner leur sang en France, alors qu’est célébrée ce vendredi la dixième Journée Mondiale du Don du sang. Un débat aux enjeux multiples.

Les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner leur sang

Selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine, les hommes homosexuels pourront bientôt donner leur sang. REUTERS/Michael Buholzer

14 Juin 2012. Marisole Touraine, ministre de la Santé nouvellement nommée, donnait son sang pour montrer l’exemple lors d’une visite à un centre parisien de l’Etablissement Français du Sang (EFS). A cette occasion, elle déclarait à l’agence Reuters que le don de sang serait bientôt possible pour les homosexuels : «  On peut et on doit revoir cette politique. La sécurité doit être assurée, il n’est pas question de prendre le moindre risque en termes de transfusion, mais le critère ne peut pas être l’inclinaison sexuelle « . Un an jour pour jour après cette déclaration, cette interdiction datant de 1983 n’a toujours pas été levée. La ministre était revenue sur ses propos le 14 décembre au micro de BFMTV/ RMC avec ces arguments: « Je ne peux lever l’interdiction qui existe que si l’on me donne une garantie absolue que cela n’apportera pas plus de risques pour les transfusés. » Ses prédécesseurs Xavier Bertrand et Roselyne Bachelot avaient aussi fait marche arrière sur le sujet, alors qu’au Québec la loi vient d’autoriser les homosexuels à donner leur sang en avril 2013.  Lire la suite « Les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner leur sang »